Dossiers 1090/1040

Dossiers autres modèles

Changement de dérive

Avant propos

 Ce mémo n’engage que moi dans le changement du système Axe de la dérive. D’un bateau à l’autre certaines dimensions sont différentes (exemple : Entraxe des vis de fixation des platines qui traversent le puits de dérive (120mm ou 122mm)) 

Ne pas faire réaliser les pièces à l’avance sans avoir démonté les pièces d’origine et de les avoir soigneusement vérifiées

 J’ai joint à ce dossier le devis du sous traitant qui a réalisé ces pièces. (C’est à titre indicatif). 

 Quand j’ai fait l’acquisition de ce nouveau bateau en 2018, je me suis vite rendu à l’évidence qu’il fallait revoir tout le système de manœuvre de la dérive. Je vais essayer de résumer le « process » que j’ai mis en œuvre pour arriver à ce résultat, qui après une saison de navigation me semble très satisfaisant. Je dois dire que j’ai longuement échangé avec Mr Serge LE BOUCHER de Paimpol, ces échanges m’ont beaucoup aidé dans le choix de la mise en œuvre de cette remise en état. 

 

Le démontage

Pas de difficulté particulière, mais il faut tout enlever :

    - La table du carré /Les planchers bâbord / tribord / La banquette qui recouvre la dérive, le tout est vissé, le dossier est collé sur le meuble central au SIKA. Il faut dévisser le plateau de calage des bouteilles, car en plus d’être collé le dossier tient par 3 ou 4 vis. (Attention à le décoller avec précaution)

   - Il faut le faire à deux pour la manutention, un coup est vite arrivé !! faire place net !

    - Dévissage des couvercles en alu (il y a un joint caoutchouc épaisseur : 3mm environ) entre la platine et le couvercle, très important pour l’étanchéité, mais également pour l’électrolyse (Je n’ai pas fait de plan de cette pièce)

    -Naturellement le bateau sera au sec, sur un ber à une hauteur d’environ 0,80/1.00m Il faut caler la dérive, mais sans qu’elle soit contrainte (peut être la cause de la grande difficulté que j’ai eu à extraire l’axe ?).

    - Une fois les couvercles démontés, il faut prendre un jet en Bronze et un gros marteau et frapper en bout de l’axe sans le déformer pour pouvoir l’extraire, de tribord vers bâbord, cela m’a semblé plus simple. Il doit sortir (de gré ou de force...) A l’ origine cet axe de dia.60mm est en alu. (je ne l’ai pas réutilisé).

    - Après avoir chassé l’axe, la dérive peut alors descendre sans difficulté, mais c’est là que l’on découvre souvent le pire…sur un bateau de 18 ans.

    - Dévissage des boulons de 10 qui fixent les platines au puits de dérive (Une personne qui dévisse à l’intérieur, une autre personne qui empêche le boulon de tourner à l’extérieur, sous le bateau avec une clé Allen.

    - Décollage des platines internes avec un ciseau à bois large et on chasse les paliers avec le jet en bronze. 

Toutes les pièces sont en alu (sauf les paliers naturellement) pour ce qui me concerne, ils étaient très endommagés par la corrosion. Vis en inox et platines en Alu + eau de mer, cela fait un très mauvais mélange (pourquoi ce choix du chantier… ?)                            

P11 PlatineP2

    - Il reste les patins de guidage dans le puits de dérive. 

     - Pour les patins AV, ce n’est pas un gros problème, car ils sont juste emboités (pas de collage au SIKA par le chantier) ce sont eux qui guident et qui suppriment le jeu et le battement de la dérive.

    - Pour  ceux de l’arrière, c’est beaucoup…beaucoup plus difficile. Dans mon cas, j’ai utilisé un très gros et très long tournevis que j’ai emboité en bout de patin, un cutter pour attaquer le collage au Sika. J’ai réussi à emboiter le bout du tournevis dans la gorge centrale du patin en caoutchouc et j’ai fait levier (franchement, pas facile !!) Il ne faut pas les abimer, car je les ai réutilisés 

    - Question: Est-il nécessaire de les démonter ? . Ils ne servent qu’à caler latéralement la dérive en position haute, Il faut vérifier qu’ils sont toujours en place et regarder si la dérive est bien calée sans jeu. Cela évite un gros travail de décollage. 

 

Le démontage terminé, quel a été mon choix ? 

Après de longs échanges avec Serge LE BOUCHER de Paimpol (Nous en étions au même stade), nous avons fait le choix de refaire le tout en INOX 316L au lieu de l’Alu et de mettre des paliers en ETALYTE blanc. Cela est-il le bon choix…?, c’est celui qui nous a paru le plus cohérent. Certes, c’est plus cher que de refaire des paliers en alu, mais plus de problème de corrosion avec un mélange Alu/Inox destructeur. 

 

La dérive

Elle pèse environ 60/70kg ; Elle est très souvent endommagée et dans notre cas, elle était fissurée en bout et au niveau des paliers. Il a fallu re-stratifier le pourtour de l’axe (Voir les photos ci-jointes) Une astuce, remettre un vieux palier en place, re-stratifier autour et ponçage. Renforcer le bout de la dérive (attention, si elle est endommagée, il peut y avoir de l’eau à l’intérieur), puis après retouche, 2 couches de Geilshield 200 pour l’étanchéité (ou autre) et 2 couches d’antifouling.

P3P4P5P6P7P8P9

Attention : Si les paliers plastiques sont emmanchés en force, cela diminuera d’autan le jeu sur l’axe, voir un serrage.

Le collage des rondelles doit se faire sur la dérive avant l’anti-fouling.

Remise en place du palier sur la dérive, affleurage et collage de la bague puis collage des rondelles (Ne pas remettre de vis de fixation), collage au Sika 292i.

P10

Si la butée caoutchouc a disparu, il faut absolument en remettre une. J’ai choisi une butée de pare-chocs de camionnette chez un grossiste de pièces automobiles (3€50), je l’ai usinée à la scie et à la lime électrique et vissage, collage au Sika 292i (Attention : la butée doit faire contact sur la « Fonte du lest » et pas sur le puits de dérive !! sur la photo, la forme de la butée n’a pas encore été retouchée). 

 

Remontage des paliers

P11

La chose importante est de réaligner parfaitement les 2 paliers INOX, pour ma part, le sous traitant qui a réalisé les pièces m’a donné un tube (brut) de Dia.70mm de 30/40cm de long en acier ordinaire que j’ai glissé après positionnement des platines, elles étaient enduites de Sika 291i (pas du 292i pour éventuellement un démontage futur) puis à deux personnes, remise en place des 4 vis dia.10mm dans les trous d’origine et serrage de l’ensemble en diagonal. Dans la majorité des cas, le tube bloque au début du serrage et en fait il faut jouer sur le serrage des vis des 2 platines pour que le tube redevienne libre en rotation. 

 P12

A cette étape, le plus gros est fait, collage des bagues définitives (Sika 292i) et laisser sécher 1 ou 2 jours. 

 

Les 4 rails de guidage ERTALYTE/Caoutchouc 

Première chose à faire, Il faut évaluer le jeu latéral de la dérive avant le démontage et en tenir compte pour l’épaisseur des nouveaux rails en Ertalyte

P13

Il faut naturellement changer les patins en Ertalon des guides pour les remplacer par les nouveaux en Ertalyte. Il faut dévisser les plaques de frottement et les décoller. (Elles sont souvent déformées, pour ma part, j’ai fait retoucher les supports caoutchouc  par un léger fraisage, puis collage des nouvelles platines au Sika 292i et remise en place des 3 vis (à encastrer d’au moins 2,5mm et utiliser des lg de vis maximum et choisir un entraxe légèrement différent pour une meilleure accroche, éviter de reprendre les anciens trous de vis)

Pour la remise en place  des guides AV, j’ai fait réaliser un gabarit de l’épaisseur exact de la dérive en bois dur par mon menuisier (Epai. 99mm à vérifier avec la tête de la dérive ( voir plan ci-joint)), d’une largeur d’environ 100mm / Lg environ 0,60m). Prendre une mesure précise, car dans mon cas les faces de la dérive n’étaient pas parallèles. 

Prendre d’une façon précise la cote interne des logements des paliers, les ajuster à la bonne épaisseur de la dérive, en jouant sur l’épaisseur du caoutchouc (le faire avec une lime électrique / bande grain 40). 

P14

Mettre en place la fausse dérive et ajustement des patins AV. La dérive définitive doit descendre par son propre poids, mais sans jeu. Il faut le faire progressivement et après plusieurs essais (Dans l’eau, la dérive descend plus difficilement par son propre poids, mais Attention à ne pas diminuer trop rapidement les patins en caoutchouc, car quand l’épaisseur est dépassée, il faut refaire des nouveau patins en Etalyte pour compenser !)

Pour le passage de l’axe, la mise en place de la dérive se positionne au millimètre, j’ai demandé l’aide du chantier pour le faire avec un Fenwick, mais Serge LE BOUCHER a réalisé l’opération à deux personnes, avec un cric de voiture, c’est moins cher et relativement facile… !

Les guides AR : Il faut les coller au Sika 291i (Si il faut les re-démonter un jour… !) L’opération est simple, il faut les ajuster sans collage, puis enduire les patins caoutchouc de Sika. La dérive définitive en place, la remonter au maximum, ils trouvent automatiquement leur position et laisser sécher 24h avant de redescendre la dérive.

 

 

 

Remarques annexes 

 

Je n’aborderai pas le problème du remontage des banquettes et planchers, il est souhaitable d’être à deux (Il faut 2 jours maxi). 

J’ai changé les plexis du puits de dérive, simple et je n’en dirai pas plus. Le système de descente et de remontage de la dérive est de 1ere génération et j’ai apporté une modification sur le palier de guidage des bouts, pour diminuer les efforts de remontée.                   

Le palier AV est fixé par 4 vis dans le dessus du puits de dérive. Je l’ai décalé d’un écart de fixation vers l’arrière du puits. Pour celui qui se trouve sous le tube de remontage, je n’ai rien fait, trop inaccessible, j’ai juste pulvérisé du W40…  

 J’ai remarqué que souvent lors de la manipulation de la dérive, si les bouts n’étaient pas bien tendus, le bout de descente se glissait sous l’oreille de la manille de remontage de la dérive rendant la descente de cette dernière difficile. Je l’ai remplacé par une manille avec une tête encastrée, mettre des rondelles plastiques de grand dia. pour empêcher le coincement du bout entre la dérive et le bord de la manille (Ou mettre une manille à l’épaisseur exacte de la patte acier). J’ai également mis un pontet sur le bord AR de la deuxième trappe, pour le guidage des bouts de manipulation et les empêcher de descendre sous la manille de remontage. 

Après une saison de navigation (environ 5/600miles) je n’ai aucun problème de jeu ou de fonctionnement de la dérive, la descente est un peu ferme, mais c’est peut être mieux ainsi.  

Bon courage à ceux qui se lancent dans cette remise en état et merci à Serge LE BOUCHER , nos échanges de mails nous ont permis de faire les bons choix… ? , également merci au club FEELING qui m’a apporté beaucoup de remarques, de bons conseils et qui m’a été d’une aide précieuse.

Vous trouverez en annexe quelques plans et documents utiles.

Jean-Claude sur Limosa

 

Devis axe de dérive F39 DI

DOC1

Gabarit dérive remontage de dériveDOC2

Plan d'ensemble dérive-FEELING 39-2001-Attention-epai du joint 3mm au lieu de 1mm

DOC3

Axe INOX

DOC4

Paliers ERTALYTE

DOC6

Platines INOX

DOC7

Roudelles en ERTALYTE

DOC8

Contre-Platines INOX

DOC9

Couvercles INOX

DOC10

Rails de guidage ERTALYTE

DOC11 

Guide de choix des plastiques

guideplastiques

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Seuls les membres du Club peuvent ajouter un commentaire.