Dossiers 1090/1040

Dossiers autres modèles

Etai volant

La drisse est externe au mat avec retour au cockpit, les écoutes sont doublées. Un jeu solent, un jeu génois. Donc les chariots sont doublés.

IMG 0008

2 double poulies avec un brin renvoyé au cockpit pour étarquage. Après étarquage il faut reprendre du pataras...

IMG 9207 

le montage au repos repris sur un bas hauban. on y voit le retour vers le cockpit .

IMG 0009 

le rail d'écoute de génois: j'y ai rajouté un chariot d'écoute pour le solent (en rouge).

Raphaël, sur Zoom.

Commentaires   

#1 Sylvain Gaillot 29-12-2020 11:46
bonjour Raphaël. peux tu me dire quelle poulie as-tu mis , j'ai mis un étai volant en textile on m'a dit des poulies en D 80 résistante 2500kg rupture de 3000 a 4000kg merci de ton avis sylvain
#2 GERARD 29-12-2020 19:36
Sylvain, j'ai reçu par mail cette réponse de Raphael :
Bonsoir Sylvain ,
Pour tout avouer j’ai remplacé l’accastillage inoxydable (crocodile) par les poulies multiples en stock dans mon grenier... je n’ai fais aucun calcul.. sachant que l’étai volant (j’étarque quand même copieusement) ne sert pour moi que de guide au solent ou à la trinquette qui eux sont montés avec des âmes métalliques donc la rigidité est faite par leurs guindants ..
J’oubliais: ces voiles sur de grands parcours (Espagne Portugal) sont montées (l’âge aidant....) avec l’emmagasineur du geenaker .... là je n’utilise plus l’étai volant....
Sur des petits parcours je me suis faire un beau génois qui accepte bien les tours de rouleau...
Désolé d’être un peu long dans ma cuisine voiles. 60 ans de navigations...o n garde des tocs. HI !
Raphaël

Seuls les membres du Club peuvent ajouter un commentaire.